Portrait de Anthony Amar

De Anthony Amar le lundi 19 décembre 2022

Comment tout quitter pour la musique ?

Plus qu'un rêve, vous professionnaliser et vivre pleinement de votre musique est maintenant un besoin vital pour vous. Comment tout quitter pour la musique ?

finance
stratégie
music business
Partager cet article :

Après l’épidémie que nous avons traversée, il faut reconnaître une chose “positive” : nous sommes très nombreux-ses à avoir mis en perspective nos envies profondes et les métiers que nous exercions. Il n’est donc pas rare de compter dans son entourage des salariés qui ont tout quitté pour vivre pleinement de leur passion, de l’envie qui les animaient depuis toujours.

Pour nous autres musiciens, comment se lancer ? Comment tout quitter pour la musique lorsque, jamais, devenir musicien professionnel n’a été perçu comme économique viable ? Comment vous organiser ? Faut-il réellement quitter son job ?

⚠️ __Chacun son rythme !__ht Vous entendrez peut-être parler d’artistes qui ont réussi à “percer” plus vite que vous, taisant volontiers les moments de doute, les bons contacts ou les sacrifices faits pour en arriver là.

Gardez en tête que chaque histoire est différente, et qu’il faut souvent du temps pour parvenir à atteindre ses objectifs.

Faut-il quitter son travail pour se lancer dans la musique ?

Alors bien sûr, vous rencontrerez toujours des petits malins qui - sur les réseaux - disent avoir tout quitté du jour au lendemain, sans avoir rien préparé d’autre que “le courage de dire adieu à leur patron”.
Soyons clair : mieux vaut garder un job à côté de la musique que de vous mettre dans l’embarras financier ! Temps partiel, intérim : trouvez votre équilibre entre un job qui vous permet de payer votre loyer, vos courses, et trouver le temps pour votre musique.

Vivre uniquement de la musique reste possible, mais bien souvent incompatible avec un certain rythme de vie !

Si vous comptez quitter votre boulot à plein temps pour vivre votre passion à fond, réfléchissez un moment aux économies que vous avez.

À l’image de n’importe quel autre auto-entrepreneur, vous ferez face à des situations stressantes où 3 mois séparent le début du projet du paiement total de ce dernier. Combien de temps allez-vous pouvoir tenir sans rentrée d’argent si vous traversez telle ou telle situation ? Mieux vaut donc, là encore, avoir suffisamment mis de côté pour pallier toute éventualité.

garder-emploi-musicien-professionnel-studiomatic > Freddie Mercury - chanteur légendaire de Queen - et son batteur Roger Taylor ont tenu un stand de vêtements de seconde main des années durant. L’occasion pour Freddie d’exposer ses peintures aux côtés des vêtements d’occasion. > Alors même que le groupe entrait dans le top du classement américain, Freddie continuait de travailler au stand de Kensington Market pour “Faire tourner le groupe”. Malgré un succès relatif, il se fera embaucher dans une autre boutique pour continuer de participer à la trésorerie de Queen.

Plus généralement, réfléchissez à un “plan de secours”. Si vous avez un job à temps plein, pouvez-vous négocier un temps partiel avec votre employeur actuel ? Du télétravail ? Si non, auriez-vous la possibilité de trouver un autre emploi qui pourrait convenir ? Si vous vous lancez sur votre temps libre, essayez de prendre la température avec votre employeur pour vous retirer progressivement de votre job à temps plein.

Bref : assurez vos arrières !

Faites quelques calculs et trouvez l’équilibre entre votre minimum vital (loyer, charges, courses, véhicule, abonnements) et ce que vous définiriez comme un salaire confortable.

Plus généralement, qu’attendez-vous de ce tournant dans votre vie ?

Êtes-vous plutôt contenté-e de peu, ou visez-vous plutôt l’achat d’une maison, de voitures sportives que sais-je ? Qu’est-ce qui ferait concrètement votre bonheur ?

Alors oui, ça soulève quelques questions philosophiques et on sait que “l’argent ne fait pas le bonheur” mais, si vous êtes prêt-e à sauter le pas, il va falloir vous pencher sur la question !

⏬⏬⏬⏬⏬⏬ La bonne nouvelle, c’est qu’avec Studiomatic, votre studio et le matériel sont compris dans un frais fixe aux petits oignons !

Combien je dégage Combien je pourrais dégager De combien j'ai besoin

Comment tout quitter pour changer de vie et vivre de la musique grâce aux studios

Billie Eilish - dont la fortune est estimée à 30 millions de dollars - a très longtemps continué de vivre chez ses parents, lieu même où elle a enregistré ses deux premiers albums. Après des années d’économies, Billie et son frère Finneas, ont finalement quitté la maison familiale en 2020 pour des propriétés dignes de leurs 6 grammys.

Vivre de sa musique ou de la musique ?

Si vous êtes un lecteur assidu de notre blog, vous savez que plusieurs pistes existent pour vivre de la musique en général.

Enseigner Vous pouvez donner des cours de musique et, plus généralement, passer des concours et des certifications qui vous permettront - à terme - de vous dégager un salaire.

Retranscrire Là encore, cette piste a fait l’objet d’un article à elle seule !

En proposant vos services de transcription musicale ou de retranscription, vous mettez à profit des années de solfège et des connaissances recherchées dans le monde de la musique.

Vulgariser Les vidéos de vulgarisation, de tutos et de guides sur YouTube peuvent aussi être une source de revenus - on vous en parlait de manière bien plus détaillée dans notre article consacré aux transcriptions !

En somme, il vous faudra diversifier vos activités pour parvenir à dégager des revenus.

A l’année, je gagne à peu près autant d’argent qu’un instituteur ou une infirmière qualifiée. Globalement, 60% de mes revenus proviennent de concerts et de shows, 20% de l’enseignement et de petits boulots, 20% de sous-traitance en studio comme le mixage. Je complète avec des petits royalties dégagés sur les plate-formes de streaming. Oliver Lee, musicien à Londres, sur Quora.com.

Quelles sont mes compétences ?

Qu'est ce que je fais bien Qu'est ce que je fais que les autres ne font pas Qu'est ce que je fais mieux que les autres Qu'est ce que je ne fais pas / ne sais pas faire

Autant de questions qu’il est absolument nécessaire de vous poser pour la mise en place de votre stratégie ; pour taper juste, prenez le temps de réfléchir à vos forces comme vos faiblesses ! Le mastering, le songwriting, la composition, ou le sampling, le mixage : autant de skills qui pourront vous orienter vers une catégorie professionnelle musicale !

Une fois cette catégorie définie, trouver des contrats et vous présenter dans (et sur) les réseaux sera d’autant plus facile !

Vous connaissez vos forces ? Alors prenez également le temps de vous attarder sur vos faiblesses, sur les limites de vos compétences. Soit vous trouvez un moyen de les contourner, soit elles sont indispensables à ce projet professionnel.

Mettre en place une stratégie

On l’a vu, chaque histoire, chaque parcours est différent. Une fois que vous avez précisé votre plan d’action sur le long-terme.

Là encore, comme un auto-entrepreneur qui pourrait travailler dans un tout autre domaine, vous risquez de traverser des périodes de creux.

Pour éviter ces déconvenues-ci, il est important de dresser une liste d’objectifs clairs.

Pour y parvenir, des petites étapes qui vous mèneront d’un point A à un point B.

Alors c’est un peu cliché dit comme ça mais, là encore, c’est une étape importante dans le management de votre vie professionnelle dans l’industrie musicale.

Prêt-e à vous lancer ? Avec un abonnement Studiomatic, vous êtes accompagné-e de A à Z ! Jam sessions, tremplins, conférences, formations : rejoignez-nous !

Le network est probablement le nerf de la guerre. Une seule personne dans votre entourage professionnel peut vous apporter beaucoup (collaborations, autres relations complétant ou mettant en valeurs vos compétences).

Il va donc falloir se retrousser les manches et rester informé-e des conventions, concerts, rassemblements culturels, collaborations, rencontres et vous y rendre !

A ces véritables sorties, il faut ajouter les réseaux sociaux : mettez-vous en avant sur Insta, Soundcloud, TikTok ou toute autre plateforme pertinente à vos yeux. Donnez envie aux autres (musiciens, managers) de vous contacter via ces canaux !

En diversifiant vos activités (voir plus haut), vous diversifiez vos revenus. Mais vous proposez aussi diverses compétences !

Si vous vulgarisez sur YouTube et que vous donnez des cours, cela signifie que vous êtes capable d’enseigner ! Ainsi, rien ne vous empêche d’enseigner dans des entreprises, de proposer des webinaires ou d’intervenir dans des ateliers professionnels !

Vous devrez donc songer à mutualiser vos compétences musicales et sociales et les mettre au service de projets plus lucratifs que votre musique seule.

Dates butoirs, discipline, project management, comment interagir avec des clients institutionnels / d’autres musiciens : voilà autant de compétences que vous devrez développer pour faire de votre passion une entreprise stable.

En somme : il vous faudra tout faire pour paraître (et être) le plus professionnel possible lorsqu’un projet se présente.

Cool ! Un premier projet ! Vous bossez dur, et la commande est honorée : pourquoi ce client vous rappelerait ? Pourquoi vous recommanderait-il ?

Dans votre stratégie, il est primordial d’attirer mais aussi d’aller chercher de nouveaux clients (prospection). Ne vous contentez pas de l’exécution et prenez le temps de réfléchir à l’attraction que vous pouvez exercer pour ne jamais traverser une période de creux !

Faire de la veille

On y reviendra, mais comme tout bon entrepreneur, il vous faudra également rester à la page musicale ! Qu’il s’agisse de la technologie, des dernières sorties ou des scènes programmées non loin de chez vous : mettez en place des solutions pour rester informé-e de l’actualité dans votre branche.

Créer une image de marque pour se vendre

Si une entreprise cherche un professionnel de la musique pour son prochain projet, elle sera bien plus attirée par un musicien qui soigne son image et ses réseaux.

À la recherche de la rigueur, ces entreprises se tourneront vers les professionnels les plus cohérents - tant dans leur réputation que dans leurs productions.

Les canaux qui jouent en votre faveur ? Les réseaux sociaux, un site internet, tous les supports de communication digitaux ou classiques.

The Weeknd, Pentatonix, Bieber, Calvin Harris, Adele : voilà autant de noms qui se sont fait connaître via Youtube ou MySpace !

Gérer son emploi du temps

En quittant tout pour faire enfin ce que l’on aime, on a tendance à idéaliser ses journées. Or, pour se lancer professionnellement dans la musique requiert, on ne peut malheureusement pas se contenter de manger des pâtes et jouer à Apex toute la journée !

Plus encore que n’importe quel job classique - une bonne gestion du temps est nécessaire.

Beaucoup de projets musicaux sont mal gérés, laissés au statut de brouillon avec une date de rendu bien périmée par rapport à ce que les clients attendent. Devinez quoi ? C’est surtout avec ces projets que vous pouvez tirer votre épingle du jeu.

Trouver la meilleure façon de gérer votre temps dédié aux projets. Si nécessaire, orientez-vous vers des solutions de gestion de projets en ligne comme Monday.com, Trello ou encore Notion (il en existe pléthore).

L’important, c’est de pouvoir dire à votre client : “je peux terminer ce projet tel jour, à telle heure” - et d’y parvenir. Là encore, cela démontre tout votre professionnalisme.

Être multitâches

Arrivera fatalement le moment où vous devrez gérer plusieurs projets en même temps (en tout cas, on vous le souhaite !).

Cela soulève la question de savoir à quel point vous êtes doué-e pour le multitâches et la gestion de celles-ci. Dans quel ordre de priorité les traiter ? Compte-tenu des deadlines et des exigences ? Il va falloir être particulièrement rigoureux-euse sur ce point, surtout si vous voulez donner cette image professionnelle et qualitative tant recherchée dans l’industrie.

Travailler efficacement

Les solutions de gestion de projets citées plus haut pourront sans aucun doute vous aider à optimiser la méthode avec laquelle vous travaillez le plus efficacement.

Comment les étapes du projet sont réalisées Comment les tâches sont bien réalisées Comment les tâches sont réalisées efficacement

L’idée globale dans la gestion de votre emploi du temps, des tâches et des projets, c’est d’apprendre à ne négliger aucun autre projet, ni aucune étape importante.

Si vous avez du recul sur vous-même et que vous êtes capable de savoir comment vous travaillez efficacement : génial ! Sinon, il va sérieusement falloir prendre le temps de réfléchir à votre méthodologie.

Comment rester motivé quand on se lance dans la musique ?

Rentrer chez soi après une longue journée de boulot et pouvoir enfin faire des sons tranquillement - on est d’accord - c’est le pied.

Mais une fois que la passion musicale devient votre travail, le plaisir n’est plus tout à fait le même… d’un plaisir ponctuel, vous devez désormais passer toute la journée à honorer des commandes et avancer sur des projets. Sans surprise, passer du hobby à un rythme professionnel peut largement saper votre moral.

Toute votre énergie et votre créativité musicale passeront désormais dans votre travail. Parfois, vous aurez encore un peu de pêche pour des créations personnelles, parfois non.

Souvent, vous ne pourrez plus supporter la vue d’un logiciel DAW : c’est votre boulot maintenant ! La solution ? Se trouver des défis et des projets personnels qui vous motivent !

Continuer d’apprendre et tenter de nouvelles choses

On ne vous apprend rien si on vous dit qu’il y aura toujours un-e autre artiste qui se démarque en faisant un truc cool et proche de ce que vous faites.

Ça vous motive ? Vous avez envie de vous rapprocher de ce que fait cet-te artiste : faites-le !

Avec votre réseau, vous aurez toujours écho de pratiques et de projets nouveaux qui vous inspireront. Soyez curieux, et acceptez de nouveaux défis !

Au-delà de la musique, fixez-vous des objectifs dans d’autres domaines pour continuer de trouver votre travail motivant et ne jamais regretter votre décision première.

Tout quitter pour la musique : et après ?

Loyer, assurances, nourriture, factures, partenaire, enfant(s) : quelles sont vos obligations ?

Quels sont vos besoins futurs (projet d’achat, d’enfant, de retraite) ?

Bien qu’un chouilla angoissantes, ces questions dirigent votre plan à long-terme.

Alors bien sûr, on peut tout quitter pour la musique sans réelle idée de ce que l’on souhaite dans 20 ans - mais, dans l’industrie musicale, il est d’autant plus important de s’attarder dessus.

Voilà pourquoi il vous faudra probablement bien mesurer les revenus que vous dégagerez de vos différents projets.

Vous pouvez vous faire accompagner d’un comptable pour plus de visibilité, de conseils quant à vos projets de vie.

Changer de vie pour la musique : nos conclusions

Chaque histoire est différente ; votre histoire est différente.

De vos obligations à vos compétences, votre profil est unique.

Tout quitter pour l’industrie musicale - comme toute autre profession - ne se fait pas sans risques. Au-delà de la planification, ce changement de vie doit soulever chez vous des questions profondes, que vous ne vous êtes peut-être jamais posées. C’est dans cette mesure et ces choix que Studiomatic peut vous accompagner.

Nos autres articles pouvant vous intéresser

Home studio vs Studio d'enregistrement : Prix, avantages et inconvénients

De Anthony Amar le mercredi 21 février 2024 dans matériel, music business et finance

Que choisir, home studio ou studio d'enregistrement professionnel ? Combien ça va me coûter ? Lequel est le plus adapté à mes besoins ? Voici un guide complet.

Quel distributeur choisir pour son podcast ?

De Anthony Amar le mardi 22 novembre 2022 dans communication, promotion et stratégie

Pas facile de s'y retrouver quand on se lance dans les podcasts. On vous explique tout pour optimiser l'hébergement et la diffusion de vos épisodes !

Trouver des dates de concert

De Anthony Amar le lundi 03 janvier 2022 dans music business et jeu en groupe

Comment trouver des dates de concert dans des salles, bars, premières parties, tremplin, booking, démarchage... On vous explique tout ça dans le guide !

Le matériel idéal pour débuter en tant que DJ

De Anthony Amar le vendredi 12 mai 2023 dans matériel, répétition et finance

Quel contrôleur (deck) choisir pour se lancer dans le DJing ? A quel prix ? Quel logiciel choisir lorsqu'on débute en tant que DJ ? Studiomatic vous guide !

Quel distributeur digital choisir pour sortir votre musique sur les plateformes de streaming ?

De Anthony Amar le lundi 03 août 2020 dans music business et stratégie

Quel distributeur digital choisir pour sortir votre musique sur les plateformes de streaming ? Notre comparatif complet : iMusician, Tunecore, CDBaby, Landr...

© Copyright 2024 Studiomatic - Tous droits réservés