Portrait de Anthony Amar

De Anthony Amar le dimanche 04 septembre 2022

Vivre de sa musique avec le merchandising ?

Comment dégager des revenus avec la vente de goodies et de merchandising lorsqu'on est musicien / musicienne ? Studiomatic vous en dit plus avec quelques tips.

music business
promotion
Partager cet article :

Vous vous demandez encore si le merchandising est complètement gadget ou indispensable ? Toujours dans notre série vivre de sa musique, découvrons aujourd’hui pourquoi le merch’ est absolument vital !

C’est quoi le merchandising ?

Le merchandising représente tous les produits dérivés, physiques ou dématérialisés qu’un artiste peut vendre à ses fans.

Compact Discs et T-shirts : piliers du merchandising

Le C.D. peut déjà être considéré comme un produit merchandising. A l’heure où on pourrait considérer la skeud comme mort, le CD reste plébiscité à l’heure des concerts. Son achat demeure un acte symbolique, comme un soutien pour les petits et moyens artistes. Au-delà du geste, c’est aussi un objet de souvenir. Et puis, rendons-nous à l’évidence, le CD est indétrônable quand l’autoradio Bluetooth rend l’âme ou que la chaîne stéréo de papa maman provient d’un autre temps.

Ces marchandises représentent tout de même quelques inconvénients qui méritent réflexion. La logistique reste assez contraignante puisqu’à la gestion des stocks s’ajoute le transport, le maintien du stand, la caisse, la sécurité, le service. Bref : pas idéal si vous tournez beaucoup ou que vous ne pouvez pas demander un tel service à Tata Josie tous les quatre matins.

A l’écoute du fan

Testez des choses et restez à l’écoute des critiques : vous pourrez ainsi diversifier votre merchandising efficacement. Si les échos sont globalement composés de “ah c’est dommage, vous auriez en vinyle j’aurais acheté” : il est grand temps de passer à la presse.

Considérez les grands classiques et faites produire quelques exemplaires “test”. Voyez ce qui part le mieux lors de vos concerts entre les CDs, les t-shirts, les vinyles, les stickers ou les posters.

Vous pouvez aussi élargir vos produits en fonction des goûts de votre public ! Si il est majoritairement constitué de musiciens, vous pouvez imaginer commercialiser des médiators ou des baguettes de batterie ! Restez ouvert aux idées de votre public et analysez bien l’écoulement des stocks et les retours de Tata Josie. ;)

mediators-personnalises-chez-wanapix-idee-goodies Exemple avec les mediators de chez Wanapix.

Optimiser le merchandising pendant vos concerts ?

L’installation d’un stand de merchandising étant contraignante, il faut absolument que vous mettiez toutes les chances de votre côté : à la fin de votre concert, annoncez clairement que vous avez un stand de merchandising et qu’acheter un article reste une des meilleures façons de vous soutenir. Soyez commerçant : n’hésitez pas à vraiment aller vers votre public, à vous intéresser à eux et à leurs retours sur le show comme sur les produits proposés.

En plus de vraiment connecter avec votre public, ça vous permettra de générer des ventes supplémentaires.

Organisez-vous pour créer un stand simple, autour duquel la circulation l’est tout autant. Tout le monde doit pouvoir voir les produits, leurs tarifs et passer à la caisse sans se marcher dessus. D’ailleurs, en parlant de caisse…

Faciliter le paiement du merchandising pendant les concerts

Afin de ne laisser passer aucune vente, vous devez absolument vous procurer un terminal de paiement par carte bancaire chez SumUp ou iZettle. Vous (ou la personne en charge de la tenue) gérez le terminal simplement avec votre smartphone. Pour une trentaine d’euros - somme à laquelle on ajoute 1,75% de frais pour chaque transaction - vous vous assurez de ne louper aucune vente, surtout pour un public qui préfère généralement utiliser son liquide pour les consommations !

  iZettle Sumup Smile&Pay
Abonnement Non Non Premium only
Prix d’achat du terminal (couplé smartphone) 19€ HT 29€ HT 29€ HT
Commission / transaction 1,75% 1,75% 1,65%
Logiciel de gestion de caisse Gratuit Payant Non
Factures Non Oui Non
E-commerce Non Oui Non

Mais le merchandising, ça n’est pas simplement les CDs et les t-shirts !

Ces dernières années nous l’ont largement prouvé : on n’est jamais à l’abri d’une petite crise de concerts - il serait donc dommage de vous cantonner aux CD et aux t-shirts. En étant plus créatif, vous pouvez pousser le concept du merchandising à un tout autre niveau…

On voit notamment revenir sur les étalages de beaucoup de groupes, ces bons vieux vinyles et ces bonnes vieilles cassettes. Soyez constamment à l’affût des nouvelles (ou des retours de) tendances liées au merchandising. En dehors d’une intéressante source de revenue, celle-ci peut-être facilement vue comme une autre forme d’expression de votre art : le retour du vinyle permet aux groupe de créer un univers et des visuels beaucoup plus travaillés.

Vous trouverez pléthores de services pour presser des vinyles sur internet. On vous en a sélectionné quelques uns : Inouie Distribution, Conflikarts, Ovnyl.

creer-boutique-en-ligne-pour-vente-goodies-merch-groupe-musique

Vivre de sa musique avec le merchandising en ligne

Le merchandising n’est pas qu’une affaire de vente après concert, c’est aussi (et surtout) une affaire de vente en ligne.

On ne vous apprend absolument rien en vous disant qu’une présence numérique est tout bonnement indispensable. En revanche, on t’apprendra très certainement deux trois trucs dans notre article consacré aux sites internet.

La vente de merch’ en ligne est vraiment, vraiment incontournable. Le nombre de références que vous pouvez proposer est colossal en comparaison d’un petit stand pendant des concerts. A cela s’ajoute la possibilité de vendre des produits dématérialisés.

Merchandising en ligne : l’embarras du choix sans l’embarras du stock

Un des avantages non négligeable de la vente de merchandising en ligne est que vous pouvez vendre une plus grande variété de références physiques : davantage de tailles de vêtement disponibles, différents produits physiques, des choses plus encombrantes - et bien plus encore ! Inspirez-vous des boutiques d’autres artistes, pour notre part, nous trouvons très variée celle de ThePianoGuys et de Pat Metheny. vous pouvez commencer rapidement à vendre en créant votre espace de vente sur un site comme Sellfy ou en optant pour un CMS (Content Management System) optimisé pour la vente en ligne.

Le merchandising avec les produits dématérialisés

Il peut s’agir de sons ou de vidéos rendues téléchargeables, de backings tracks, de samples, de versions karaokés, de fichiers multi-pistes, de templates ou encore de partitions ! Tout est aujourd’hui faisable avec un simple petit site e-commerce.

La gestion des stocks et la vente de merch sur internet

On vous voit venir de loin : “Vous êtes bien gentils, mais le merchandising, faut l’acheter, ça coûte cher et j’ai pas beaucoup de fans, je vais me retrouver avec ma came sur les bras…”. Effectivement, faire du merch à l’ancienne, ça peut coûter cher.

Mais rien ne vous oblige à constituer un véritable stock !

Le dropshipping à la rescousse de la vente de merch

Alors oui, le dropshipping a très mauvaise presse. On connait tous ce genre de gourou, expliquant qu’il est devenu millionnaire en achetant des produits en Chine pour 0,20€ puis en les revendant 20€ grâce au dropshipping. Ça, c’est mal. Avant d’être ces dérives que l’on connait, le dropshipping est surtout une stratégie de logistique qui a pour but d’épurer la chaine d’approvisionnement en envoyant directement des entrepôts du fabricant au consommateur final, sans passer par l’intermédiaire. Cette pratique qui aura défrayé régulièrement la chronique aura apporté sa petite révolution pour les musiciens en mal de place pour leurs stocks de merch : le print on demand (impression sur demande).

Une pratique qu’on connaissait déjà pour faire marquer un mug de Noël de mentions adorables telles que “Pire frangine du monde”. Cependant poussée à son paroxysme avec le dropshipping.

Pour résumer, chaque commande sur votre site sera immédiatement transmise au fournisseur. De cette façon, pas de stock à gérer : c’est le fournisseur qui gère vos références et expédie lui-même vos produits au client. Pas d’inquiétude pour la manœuvre, c’est une mécanique bien huilée. Tant est si bien que vous pouvez convenir d’un packaging personnalisé avec votre fournisseur, le tout en totale marque-blanche (l’identité du fournisseur n’apparaît alors pas). Rien ne vous oblige à cacher votre démarche (on vous encourage d’ailleurs plutôt à jouer la transparence sur l’origine des produits et leur confection). Vous avez gagné un temps fou et économisé une charge mentale extraordinaire. C’est pas beau ça ?

Gérer son merchandising on demand et en précommande pour une relation encore plus forte avec sa fanbase

Il n’est plus nécessaire de vanter les intérêts du crowdfunding (pssst, on a écrit un article à ce sujet). On attribue trop souvent le crowdfunding à des gros projets de plusieurs milliers d’euros. Mais en réalité, rien empêche de faire des crowdfundings plus petits, visant à financer la production d’un seul élément de merchandising, comme les vinyles. Mais cela ne règle pas pour vous le problème de la production, des fournisseurs, de la gestion des précommandes, des paiements, des plateformes de logistiques…

Illustration vinyle sans frais ni risques diggers

Et bien, rassurez-vous, une société française s’est attaqué à régler ce problème. Diggers Factory permet aux artistes de proposer du merchandising en pré-commande. Spécialisé dans la production de vinyle, vous pouvez permettre à vos fans d’acheter votre vinyle à l’unité directement sur Diggers Factory. Vous fixez un objectif de pré-commande en accord avec eux en dessous duquel aucune production ne sera lancée. Si le montant est atteint, la production est lancée, toutes les personnes ayant pré-commandé reçoivent l’objet et celui-ci reste définitivement disponible à l’achat sur le site de Diggers Factory. Si le montant n’est pas atteint, vous ne devez rien et n’avez rien avancé. C’est à notre sens, le moyen idéal aujourd’hui de gérer sa création de disque, merchandising et autre, car vous n’avez pas à supporter le coût de départ en achat de stock et le risque de ne pas tout vendre pour vous rembourser.

Diggers Factory Vinyl on demand merchandising

Ils ont une solution clé en main, une équipe dédiée au support, un très bon réseau de partenaires et optimisent l’ensemble de la chaine pour vous aider à réussir votre distribution : design, marketing, communication, contrôle qualité, chaîne d’approvisionnement, envois… C’est le meilleur des deux mondes : crowdfunding et dropshipping. Bref, un super service comme on les aime !

Notre coup de pouce 👊 Nos résidents Studiomatic profitent de 10% de réduction sur leur distribution Diggers Factory. Pourquoi vous ne deviendriez pas résident Studiomatic ? 😏

Quelques idées de produits print on demand populaires :

Proposer des produits originaux avec des collaborations artistiques

En tant que musicien-ne, vous savez mieux que personne que lorsque deux artistes collaborent, ça donne des produits vraiment stylés. Associé à un auteur compositeur interprète, un graphiste peut apporter une toute nouvelle dimension à vos lyrics et à l’univers graphique de votre groupe. Des milliers d’artistes sont ouverts à ce genre de collaborations sur des sites comme Fiverr ou Upwork ! Démarchez-les pour obtenir des produits uniques, loin des print on demand vus et revus. La main d’œuvre est largement présente sur ces sites et - pour beaucoup d’entre eux basés dans des pays où le train de vie est à mille lieues de celui de l’Europe - vraiment peu cher.

A$AP Rocky x Guess

Comment créer une boutique en ligne avec ce système ?

Pour offrir à vos fans ce genre de possibilité, vous pouvez utiliser l’incontournable Shopify ou encore Dropizi. Grâce à leurs intégrations de fournisseurs dropshipping (souvent appelés des dropshippers), ils te permettent de paramétrer facilement vos produits.

Bon, ok, ça prend un peu de temps, mais le jeu en vaut la chandelle dès lors que vous faites le nécessaire pour trouver des clients par la suite. Pour la création de vos produits, vous pouvez vous appuyer sur des grands noms dans le domaine. Des sites tels que Awesome Merch ou Conflikarts qui sont spécialisés dans le merchandising, par exemple. Mais si vous optez pour une solution dropshipping, on vous conseillera plutôt de te tourner vers des dropshippers tels que Oberlo ou Aliexpress.

La vente de merchandising en ligne : pensez à votre banque !

Quelle que soit la solution vers laquelle vous vous tournez, pensez aux étapes d’encaissement. Chaque solution vous prélève des frais. Alors si vous les multipliez, vous perdrez fatalement des sous au passage.

La plupart des banques proposent aujourd’hui des solutions pour les business en ligne. vous pourrez ainsi intégrer directement votre passerelle de paiement à votre site. Par exemple, le Crédit Agricole propose la solution UP2PAY, E-TRANSACTION, la BNP Mercanet. Bref : vous pouvez demander conseil à votre banque si vous voyez que la vente de vos merch en ligne attire et dégage suffisamment de revenus. A terme, votre petit écosystème numérique devrait prendre de l’ampleur, et il sera grand temps de songer à une stratégie numérique viable, notamment avec la création d’un site internet professionnel.

Nos autres articles pouvant vous intéresser

Home studio vs Studio d'enregistrement : Prix, avantages et inconvénients

De Anthony Amar le mercredi 21 février 2024 dans matériel, music business et finance

Que choisir, home studio ou studio d'enregistrement professionnel ? Combien ça va me coûter ? Lequel est le plus adapté à mes besoins ? Voici un guide complet.

Quel distributeur choisir pour son podcast ?

De Anthony Amar le mardi 22 novembre 2022 dans communication, promotion et stratégie

Pas facile de s'y retrouver quand on se lance dans les podcasts. On vous explique tout pour optimiser l'hébergement et la diffusion de vos épisodes !

Trouver des dates de concert

De Anthony Amar le lundi 03 janvier 2022 dans music business et jeu en groupe

Comment trouver des dates de concert dans des salles, bars, premières parties, tremplin, booking, démarchage... On vous explique tout ça dans le guide !

Comment réussir sa campagne de marketing musical et maximiser sa visibilité

De Anthony Amar le mercredi 13 septembre 2023 dans promotion et communication

Vous souhaitez faire la différence et utiliser les bons outils pour mettre en place une campagne marketing solide ? Voici quelques recommandations !

Quel distributeur digital choisir pour sortir votre musique sur les plateformes de streaming ?

De Anthony Amar le lundi 03 août 2020 dans music business et stratégie

Quel distributeur digital choisir pour sortir votre musique sur les plateformes de streaming ? Notre comparatif complet : iMusician, Tunecore, CDBaby, Landr...

© Copyright 2024 Studiomatic - Tous droits réservés